Skip to content

LABELLISATION GRACE DE LA POLYCLINIQUE D’HÉNIN-BEAUMONT

LABELLISATION GRACE DE LA POLYCLINIQUE D’HÉNIN-BEAUMONT

Sous l’impulsion de l’organisme GRACE (GROUPE FRANCOPHONE DE RÉHABILITATION AMÉLIORÉE APRÈS CHIRURGIE), la Réhabilitation Améliorée Après Chirurgie (RAAC) se déploie au sein de la Polyclinique d’Hénin-Beaumont.

La Réhabilitation Améliorée Après Chirurgie est une approche nouvelle de prise en charge globale du patient. L’objectif : favoriser la récupération rapide en réduisant l’impact des interventions pré, per et postopératoires. Grâce aux nouvelles techniques médicales, les complications postopératoires sont plus rares et le patient se rétablit plus vite. Il n’est plus nécessaire de le maintenir plusieurs jours au sein de l’établissement. De plus, certains protocoles ont tendance à susciter l’inquiétude du patient et son besoin de rassurance alors même qu’ils ne sont plus nécessaires d’un point de vue médical. Cela a finalement un effet négatif sur sa récupération qui en est plus longue. Désormais, les organisations doivent être revues dans les établissements : optimiser les procédures pour garantir une prise en charge optimale du patient. Cela passe par la mise en place de protocoles internes d’amélioration des techniques chirurgicales, anesthésiques et des suites postopératoires, mais aussi par une nouvelle considération du patient. Plus autonome, il devient “acteur” de son rétablissement.  La mise en place de ces nouveaux protocoles implique une standardisation des pratiques ainsi que le recours à des procédés mini-invasifs. Il ne s’agit en aucun cas d’une prise en charge dégradée du patient, ni un impératif économique de réduction des coûts. En prenant le virage RAAC, nous nous appuyons sur les recommandations d’experts pour garantir l’excellence de notre établissement sur les années à venir.  À Hénin-Beaumont, la Réhabilitation Améliorée Après Chirurgie se met en place progressivement. En urologie, en anesthésie, des protocoles sont à l’essai et certaines interventions font déjà l’objet d’un protocole RAAC.

Partagez cet article sur :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest