Skip to content

Parce que le cancer du col de l’utérus touche encore trop de femmes, dépistez-vous !

Parce que le cancer du col de l’utérus touche encore trop de femmes, dépistez-vous !

L’infection à papillomavirus humains (HPV) est l’infection sexuellement transmissible (IST) la plus fréquente. Près de 80 % des personnes (hommes et femmes confondus) seront infectées au cours de leur vie. La plupart du temps, l’infection -qui atteint le col de l’utérus – est transitoire car l’organisme élimine spontanément le virus. Mais dans près de 10 % des cas, le papillomavirus persiste. S’il s’agit d’un HPV dit « à haut risque », il peut évoluer en cancer.
 
Alors dépistez-vous chez votre médecin ou votre sage-femme !
 
Pour toutes les femmes entre 25 et 29 ans, un frottis tous les 3 ans si les deux premiers à un an d’écart sont normaux.
De 30 à 65 ans, le test HPV-HR, remplace le frottis. Le test HPV-HR est réalisé 3 ans après le dernier frottis dont le résultat est normal. Un nouveau test est refait tous les 5 ans, jusqu’à l’âge de 65 ans, dès lors que le résultat du test est négatif.
Pour les femmes qui ne font pas ce dépistage régulièrement un dépistage organisé est proposé et vous recevrez chez vous un courrier vous invitant à consulter un médecin ou une sage-femme pour le réaliser. Il sera alors remboursé à 100%.
 
Pensez surtout à vous protéger ou protéger vos enfants de l’infection à HPV grâce au vaccin Gardasil 9. Il est proposé aux filles et aux garçons entre 11 ans et 14 ans.
Partagez cet article sur :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest