Les professionnels de santé du Valenciennois réunis pour une prise en charge optimisée des patients âgés

Mercredi 4 décembre, les professionnels de santé du Valenciennois se sont réunis au HàD du Hainaut du Groupe AHNAC pour une soirée d’échanges et d’information autour de la prise en charge des personnes âgées sur le territoire. Un événement mené par le HàD du Hainaut et ses partenaires dans le but de réduire les hospitalisations évitables des patients fragiles institutionnalisés et faciliter l’ensemble de leur parcours de soins. L’anticipation, le développement de réseaux, la communication et la formation étaient les maîtres-mots de ce rendez-vous.

Depuis plusieurs années, le surengorgement des services d’urgences est le signe d’une crise très profonde qui affecte aujourd’hui l’ensemble du système de santé français. Une tendance nationale, confirmée par le Dr Antoine MAISONNEUVE, Chef de service des urgences SMUR du Centre Hospitalier de Valenciennes, au sein duquel l’activité n’a cessé de croître ces dernières années. Afin d’éviter l’insatisfaction des patients et de leurs familles ou toute complication médicale liée à d’importants délais de prise en charge, une restructuration du service des urgences du CHV a été nécessaire : une filière spécifique, plus adaptée aux patients fragiles, a ainsi été mise en place. Elle permet de fluidifier les parcours et améliorer leur prise en charge.

Comme l’a souligné le Dr Delphine DAMBRE, Chef du pôle médico-social du Centre Hospitalier de Saint Amand les Eaux et Médecin coordonnateur de l’EHPAD Les Charmilles (Saint Saulve) lors de cette soirée, de multiples variables institutionnelles, individuelles et systémiques interagissent autour de la question de la réduction des passages inappropriés aux urgences des personnes âgées institutionnalisées. Pourtant, si l’hospitalisation conventionnelle est souvent privilégiée, des solutions alternatives existent. Elles peuvent même s’avérer plus adaptées et répondre efficacement au surengorgement des services d’urgences. Ville & hôpital doivent alors travailler conjointement pour offrir une prise en charge adaptée aux besoins des patients fragiles du territoire.

En tant qu’établissement sanitaire, l’HàD (Hospitalisation à Domicile) du Hainaut du Groupe AHNAC s’adresse à tout patient qui, en l’absence de type de service, resterait hospitalisé. A l’image d’une hospitalisation conventionnelle, des équipes soignantes ainsi qu’une structure médicalisée sont mises à disposition au domicile du patient. Ce service, qui offre aux patients de nombreux avantages (notamment une réduction de l’anxiété), lui est également accessible en EHPAD. Comme l’a souligné le Docteur Lecoeuvre, Médecin coordonnateur, chaque acteur en santé qui gravite autour du patient a son rôle à jouer, tout comme le médecin généraliste, qui demeure son référent. En cas d’évolution défavorable, la planification anticipée du parcours de soins de ces patients est alors indispensable.

De son côté, le Dr Plançon, Médecin de l’Equipe Mobile de Soins Palliatifs (EMSP) du Centre Hospitalier de Valenciennes, a proposé aux professionnels des EHPAD des outils pour repérer les situations de fin de vie, parmi lesquels la mise en place de discussions pluridisciplinaires entre EHPAD et EMSP. Une manière selon elle d’accompagner la réalisation du projet de soins personnalisé du résident et favoriser prescriptions anticipées. Par ailleurs, le développement de la télémédecine en EHPAD, proposé par l’unité mobile de soins palliatifs du Centre Hospitalier de Valenciennes, apporte également une aide précieuse au médecin traitant dans la stratégie thérapeutique. Le recours à cette méthode de travail va permettre à l’équipe mobile d’accéder à distance au dossier du patient et de faciliter les échanges avec le médecin par vidéo interposée. Elle offre un véritable gain de temps dans la prise en prise en charge du patient, sans que celui-ci n’ait à subir les conséquences d’un déplacement à l’hôpital (anxiété, complications liées au transport…).

En menant à bien ce projet de soirée d’Enseignements Post-Universtaires (EPU), le Hàd du Hainaut et ses partenaires ont donc souhaité partager leur vision commune d’une prise en charge optimisée des patients âgés et sensibiliser les professionnels de santé au repérage des patients fragiles et à l’anticipation des situations pouvant bénéficier des ressources extérieures. L’anticipation, la coordination des ressources externes mobilisées et la mise en place de réunions de concertations entre partenaires pour une prise de décision éclairée du médecin traitant, figuraient parmi les recommandations des intervenants de l’événement.

Recommended Posts
Contactez-nous

Pour nous contacter, merci de renseigner le formulaire ci-dessous

Illisible ? Changer le texte